Clc France
Le fruit du juste est un arbre de vie, et le sage gagne les cœurs. (Proverbes 11:30 )
 

Historique de la CLC France

L'action de la CLC en France commence en 1951 à Marguerittes dans le Gard. Jean Treboux abandonne un poste de cadre supérieur dans la banque Suisse, et, accompagné de son épouse Marcelle débute un ministère de colportage et de présence sur les foires et les marchés.
C'est l'époque héroïque de la "2 chevaux break" et du violon dont Jean Treboux jouait à merveille, pour attirer le passant.

D'autres se joignent au ministère et celui-ci se structure sous forme associative en 1957.
C'est aussi le temps des premières librairies : Rennes, St Peray (qui sera transférée à Valence).

 

En 1965 la CLC déménage à La Bégude de Mazenc, dans la Drôme Provençale, sur un terrain offert par deux chrétiens de la région. Elle va au fil des années y développer un important centre de vente par correspondance et une branche éditions.
Au fil des années d'autres librairies s'ouvrent (Grenoble, Paris, Lyon, Marseille, Lille, Toulouse), ou sont reprises d'autres œuvres désirant passer le flambeau (Montpellier, Strasbourg, St Etienne). L'activité se développe aussi aux Antilles (Fort de France, Pointe à Pître).

Un important tournant est pris fin des années 80 quand les équipiers de la CLC passent du statut de missionnaire soutenu financièrement par des cercles d'amis, au salariat.

Un autre changement important se profile. Après 40 ans de bon et loyaux services, les locaux de la Bégude de Mazenc ne sont plus adaptés au développement constant de l'activité.

Depuis début février 2007 la CLC a déménagé au sud de la zone commerciale de Montélimar (à Chateauneuf-du-Rhône). Un bâtiment fonctionnel regroupe désormais l'ensemble de l'activité, alors qu'auparavant elle était dispersée sur trois sites différents.

Nouveau siège CLC à Châteauneuf du Rhône
Version imprimable
Haut de page